Mieux contrôler le commerce des biens utilisés pour la torture