Les beaux perdants : John Kenney, l’éditeur qui a dit non à "Harry Potter"

Les beaux perdants : John Kenney, l’éditeur qui a dit non à "Harry Potter"