Ibrahim Maalouf : "L'Etat a sauvé les musiciens"

Ibrahim Maalouf : "L'Etat a sauvé les musiciens"