Après le squat de leur maison, ils réclament 675 000 € aux pompiers et à la mairie de Brest