« Heureusement, il y a aussi beaucoup de belles choses et de bonnes nouvelles en Deux-Sèvres » | Courrier de l'Ouest