Cette excellente vanne sur Guillaume Canet et Marion Cotillard prend une ampleur inconcevable