Le déclin du français avait été prédit il y a 35 ans

Le déclin du français avait été prédit il y a 35 ans