Bordeaux : un salaire, non merci, ils préfèrent louer leur talent à la journée

Bordeaux : un salaire, non merci, ils préfèrent louer leur talent à la journée
BORDEAUX - cover
Magazine
Avatar - Sud Ouest

Sud Ouest flipped this story into BORDEAUX32d