Une journaliste de la SRF raconte l'envers du décor des JO 2024: «On ne ressent pas la joie olympique, c'est plutôt l'inquiétude qui domine»