Un an après le début du Covid-19, les soignants de cet hôpital parisien inquiets de voir leur service de réanimation saturé

Un an après le début du Covid-19, les soignants de cet hôpital parisien inquiets de voir leur service de réanimation saturé