"Schizophrène", "idéologique", "rétrograde", les syndicats scandalisés par les annonces de Gabriel Attal