Pour venir à bout d'un mal de dos chronique, il faudrait changer notre manière de penser la douleur selon des chercheurs