Pierre Vermeren : "Macron ne peut pas délibérément choisir le Maroc au détriment de l’Algérie"