Même au port, les sous-marins russes semblent rester sous l’eau face aux attaques ukrainiennes