Lille - Strasbourg : les Dogues avaient les jambes lourdes mais ont su « souffrir ensemble »