Les acheteurs de voitures de dealers n’ont « pas d’état d’âme »