Le patron des JO de Tokyo tire sa révérence, après le tollé de ses propos sexistes

Le patron des JO de Tokyo tire sa révérence, après le tollé de ses propos sexistes