« Le Monde après nous », sur Netflix : la survie des plus médiocres