« La République n'a pas besoin de savants ! »