«Il faut que le gouvernement ait en tête le message que les Français ont voulu adresser. Ce qui menace désormais, c’est une rentrée sociale forte», estime notre journaliste Sophie de Ravinel

«Il faut que le gouvernement ait en tête le message que les Français ont voulu adresser. Ce qui menace désormais, c’est une rentrée sociale forte», estime notre journaliste Sophie de Ravinel