Karabatic, c’est fini