Extincteurs vidés dans des voitures à Nantes : « Mon malheur serait qu’ils ne soient pas attrapés »