Apologie du Hamas, allusion de Mélenchon sur Drahi : le pire des rassemblements pro-palestiniens du 4 novembre