Vaccins : pourquoi la France s'est convertie à l'espacement de 42 jours entre deux doses

Vaccins : pourquoi la France s'est convertie à l'espacement de 42 jours entre deux doses