Georges-Louis Bouchez: «C’est assez surréaliste de proposer sa démission un jour comme aujourd’hui»

Georges-Louis Bouchez: «C’est assez surréaliste de proposer sa démission un jour comme aujourd’hui»