Sur Netflix, « Rebel Moon 2 : L’entailleuse », toujours aussi kitsch