« Les appels à consommer français au nom de la “préférence nationale” se sont multipliés »

« Les appels à consommer français au nom de la “préférence nationale” se sont multipliés »