Elisabeth Borne : ce plaisir interdit qu’elle s’autorisait à l’Assemblée

Elisabeth Borne : ce plaisir interdit qu’elle s’autorisait à l’Assemblée