Le potentiel d'un variant “plus mortel” est “très réel” selon l'OMS

Le potentiel d'un variant “plus mortel” est “très réel” selon l'OMS