La bactérie mycoplasma pneumoniae circule davantage en France depuis le début de l’automne