« Quand les marchés se contractent ça fait des dommages collatéraux » affirme Charles Marinakis, président de Century 21 France