Nucléaire: en cas d'attaque, la France «est en mesure d'infliger des dommages catastrophiques»