Succès de la dark romance : faut-il s'inquiéter ?