Alors que le marché du photovoltaïque est en plein essor, le fabricant français Systovi met la clé sous la porte