“Colère”, “aberration”… Manuel Valls envoie une volée de bois vert à François Hollande