«C'est mon côté français» : au tribunal, Eva Green se justifie de messages blessants adressés à d'ex-producteurs