« C’est le mystère » : deux tonnes de colis perdus à vendre dans une galerie à Angers