Mélanie Courcelles
flipped into 100T
"Aux urgences, on reste deux-trois ans à travailler. Après, on arrête"

Carrières

"Aux urgences, on reste deux-trois ans à travailler. Après, on arrête"

lesechos.fr - Marie, infirmière aux urgences

“Travailler aux urgences, c’est chaque jour un défi. Je n’ai pas de routine, je ne sais jamais à quoi m’attendre. Un patient arrive, et on ne sait …

View on lesechos.fr