Amnesty International regrette « la détresse et la colère » causées par son rapport mettant en cause l’armée ukrainienne

Amnesty International regrette « la détresse et la colère » causées par son rapport mettant en cause l’armée ukrainienne