Storyboard

«Les feux d’artifice souffrent d’une mauvaise image en termes d’environnement parce que c’est fabriqué avec des produits chimiques, ça dégage de la fumée, c’est sale. Pendant très longtemps, la profession a fait le dos rond, sans trop se préoccuper de cet aspect. Mais depuis quelques années, c’est une préoccupation majeure pour tout le monde.»

Avatar - Libération
Curated by
Libération
    • Environnement
    • Pollution
    • France
Des feux d'artifice plus écolo ?
Continue to read
3 stories in this Storyboard
    Feux d’artifices du 14 Juillet et environnement : comment verdir le bouquet ?

    Feux d’artifices du 14 Juillet et environnement : comment verdir le bouquet ?

    Suppression de composants chimiques, utilisation de matériaux biodégradables, compensation carbone… Comment concilier respect de l'environnement et pyrotechnie ?

    Le grand boom techno des feux d'artifice

    Longtemps, parce qu'ils simulaient la flamme et les combats guerriers, les «feux de joye», royaux, furent argent et or. Il a fallu attendre la fin du XVIIIe siècle, les travaux de Chaptal et Claude Fortuné Ruggieri, pour obtenir ce que l'on appela le «beau feu rouge». Puis 1806, pour que naisse le «palmier vert» de Désiré Ruggieri (fils de Claude). Pendant un siècle, chacun se fendit de sa découverte empirique. Ce n'est qu'avec la chimie de synthèse que les couleurs ont trouvé leur formule et que les innovations se sont succédé.

More stories from Environnement