Législatives : «C’est le président de la République qui a tué la majorité présidentielle», affirme Edouard Philippe
Avatar - Libération

Libération flipped this story into A la une31d

Related storyboards