Festival de Cannes : la Palme d’or pour l’éblouissant « Anora », mais un palmarès qui manque de radicalité
Avatar - Le Soir

Le Soir flipped this story into A la Une27d

Related storyboards

More stories from Cannes

More stories from Alpes-Maritimes