« Echaudés par les déprogrammations en cascade depuis mars 2020, les spectateurs se décident de plus en plus tardivement à réserver leurs places »

« Echaudés par les déprogrammations en cascade depuis mars 2020, les spectateurs se décident de plus en plus tardivement à réserver leurs places »
Culture - cover
Magazine
Avatar - Le Monde

Le Monde flipped this story into Culture31d